06.01.73.88.13 contact@oliviadupuy.com

13688

 « En utilisant et en analysant les trillions d’octets de mégadonnées produits chaque jour à travers le monde, Burcu Yucesoy, Xindi Wang, Junming Huang et Albert-László Barabási ont cherché à comprendre ce qui permettait à un livre d’avoir suffisamment de succès pour franchir le cap du best-seller.

Ils ont notamment exploité les listes des meilleures ventes du New York Times de 2008 à 2016 afin d’en tirer une formule qui permettrait de prédire si un livre est en passe ou non de devenir un habitué des meilleures ventes. Ils auraient également la possibilité de définir quels seront les chiffres de vente de ce dernier. Pour ce faire, ils ont analysé les données et trajectoires de ventes de 2 468 titres de fiction et de 2 025 ouvrages de non-fictions.

En comparant les différents titres, classements et résultats, ils en ont conclu que les romans de fiction et les biographies apparaissent plus fréquemment dans ces listes que les autres genres. Les livres dont les ventes connaissent un bon démarrage ont aussi plus de chance de rester sur ces listes plus longtemps. Ainsi pour les best-sellers, la première impression serait donc la bonne.

« Le plus surprenant dans les résultats a été de découvrir un schéma universel pour les ventes de livres : les best-sellers grand format, qu’importe leur genre, suivent tous une trajectoire de vente dirigée par des facteurs similaires, affirme le professeur Albert-László Barabási, auteur principal de l’étude. Cela nous a permis de créer une modélisation statistique à même de prévoir les ventes d’un livre, en se basant sur ses premiers chiffres de vente ».

Il ajoute, chez EurekAlert : « L’analyse des caractéristiques d’un bestseller et la découverte de la nature universelle des schémas de ventes et de leurs forces directrices sont des travaux déterminant pour une meilleure appréhension de l’industrie du livre, et de manière plus générale, la manière dont notre société interagit avec les produits de l’industrie culturelle. »

Clef du succès : les qualités essentielles qui font un best-seller

Les chercheurs précisent néanmoins que cette formule miracle ne tient pas compte d’évènements spéciaux comme les prix qu’un livre peut recevoir, les adaptations cinématographiques dont il peut faire l’objet et la publicité que l’engouement d’une célébrité peut apporter à un ouvrage.

Maintenant, rendez-vous à Noël pour fêter la publication de notre roman de fiction, un polar très mystérieux qui deviendra à coup sûr un succès. En attendant, vous pouvez lire le rapport de cette étude dans son intégralité ici. »

 Fasseur Barbara

Source : https://www.actualitte.com/article/monde-edition/des-scientifiques-ont-trouve-la-recette-du-best-seller-maison/88417

Étude en anglais : https://epjdatascience.springeropen.com/articles/10.1140/epjds/s13688-018-0135-y