06.01.73.88.13 contact@oliviadupuy.com

Cet article de Maxime Desgranges, paru sur le site ActuaLitté, vous donnera sans doute l’envie de lire l’ouvrage de John Gardner, The art of fiction – notes pratiques à l’intention des jeunes écrivains. (uniquement disponible en anglais).

Extrait : « Gardner estime qu’une bonne description ne peut se borner à indiquer au lecteur où l’action se déroule, dans quel cadre et quelle atmosphère, s’il fait beau, s’il pleut, etc. Une bonne description doit aller plus loin : elle constitue un moyen de descendre loin dans l’inconscient de l’écrivain, pour y trouver des indices à propos des questions que sa fiction doit poser, et, avec un peu de chance, le guider vers les réponses. Il ne s’agit pas simplement de décrire une ferme, il faut évoquer une ferme décrite par quelqu’un avec une humeur particulière, des sentiments particuliers, intriqués dans une façon de voir le monde à ce moment donné. Pour cela, il doit user de la force symbolique des images qu’il utilise dans sa description. Il lui faut découvrir le signifiant des choses et les communiquer, ce qui pour l’écrivain constitue un seul et même acte.»

Article : https://www.actualitte.com/article/livres/l-art-de-la-fiction-notes-pratiques-a-l-intention-des-jeunes-ecrivains/94745